Lotus Yoga with Delphine > Voyage  > Au revoir Tibet, bonjour Vietnam !

Au revoir Tibet, bonjour Vietnam !

Je suis à l’aéroport de Chongqing en Chine. J’ai quitté le Tibet ce matin et j’ai encore deux vols pour finalement arriver à Hanoï tard ce soir… Une longue journée de vols et correspondances m’attend.

Le Tibet était une expérience hors du commun, un pays très beau mais aussi très complexe. Le sur-contrôle et la répression Chinoise y est palpable constamment. On ne peut circuler ou dire ce que l’on veut librement. J’ai eu de la chance de tomber sur un guide Tibétain extra à qui j’ai pu poser milles questions sur l’histoire, la culture et la situation politique au Tibet, ça fait froid dans le dos. Il m’a reçu hier avec sa femme dans leur humble demeure qui consiste en tout et pour tout d’une pièce qui ne fait même pas la taille de ma chambre. C’est là qu’ils dorment, mangent et vivent. Elle a cuisiné devant moi les fameux momos Tibétains et une soupe maison avec du thé sucré (ce qu’ils boivent à tous les repas ici). Elle était très heureuse de me recevoir et m’a fait bouloté plus de momos que je ne pourrais jamais en avaler! Il m’a donné un livre interdit à la vente ici et apporté en catimini par des touristes Allemands sur une nonne Bouddhiste emprisonnée pendant la révolution populaire et qui s’est ensuite échappée en Inde pour y rejoindre le Dalaï Lama. Toute image ou mention de ce dernier est absolument interdite, rares sont les Tibétains qui ont des papiers ou encore un passeport (denrée quasiment impossible pour eux) afin de les interdire de quitter le territoire Chinois.

J’ai visité le musée du Tibet hier, une énorme blague sur fond de propagande pro-Chinoise avec photos de politiques Chinois reçus chaleureusement par des Tibétains des villages: un grotesque montage Photoshop mal fait mais ça passe ici apparemment! L’histoire du Tibet et les relations avec la Chine sont ré-écrits sans d’état d’âme, j’ai halluciné.

Mes moments forts ici auront été la visite des deux résidences du Dalaï Lama ( du 5eme au 14eme actuel), la visite sous la neige du monastère de Ganden à 4700 mètres d’altitude au petit matin accompagnée de pèlerins ne parlant pas un mot d’anglais mais avec qui par je ne sais quel miracle j’ai réussi à communiquer pendant plusieurs heures, assister à une cérémonie d’une centaine de nonnes Bouddhistes dont une d’entre elle m’a fait signe de m’assoir à ses côtés et m’a réchauffé les mains en les frottant dans les siennes et les enveloppant de son habit rouge traditionnel pendant 20 minutes alors qu’elles entonnaient toutes les prières Bouddhistes, visiter le temple de Tsom Ling hier surbondé par des centaines de pratiquants de tous âges venus célébrer le jour de la descente de Bouddha des cieux. Je suis souvent la seule touriste dans ces lieux et le fait d’être seule incite les gens à m’accueillir, me parler et les Tibétains sont très généreux. Ce voyage est décidément plein de moments magiques comme ceux-ci qui le rend chaque jour plus incroyable. Pour mes amis Cathos (si peu soient-ils), rassurez-vous, je ne suis pas devenue Bouddhiste pour autant mais c’est un grand enrichissement de découvrir de près les rites et croyances de chacun.

Voilà mes pensées du jour, j’espère qu’elles ne vous paraissent ni ennuyeuses ni « allumées » depuis Paris. Je pense très souvent à chacun d’entre vous et espère avoir vite des nouvelles.

Bisous de Chine, et bientôt du Vietnam!

No Comments

Leave a reply